Congres Cardiologie

Rencontres Lyonnaises de Rythmologie

Editorial

Les journées francophones de formation continue en rythmologie auront lieu à Lyon les 7 et 8 Février 2013. C’est le succès chaque année renouvelé des sept éditions des journées lyonnaises qui nous a encouragé à ouvrir cette manifestation au-delà
de l’hexagone. Nos collègues experts du Québec, de la Belgique et de la Suisse seront donc présents pour enrichir débats et discussions.
Comme à l’accoutumée les thèmes abordés seront multiples et permettront à chacun de s’informer sur les principales innovations de chaque champ de notre discipline. La diffusion des connaissances dans un domaine complexe et rapidement changeant est essentielle pour une meilleure prise en charge de nos patients. C’est pour cette raison que nous souhaitons faciliter les rencontres entre scientifiques, industriels, associations de patients et soignants dans une ambiance chaleureuse et stimulante.

 

Programme

 

10.00 Innovations technologiques
11.00 Modérateur : L. de ROY, Wavre - Belgique

• Cathéter circulaire d’ablation des veines pulmonaires
• Cathéterisme transeptal : une nouvelle technique
• Cartographie haute densité
• Occlusion de l’auricule gauche             E. TEIGER, Créteil
• IRM, Pace-maker et défibrillateur          R. FRANCK, Paris

 

11.00 DE LA PHYSIOPATHOLOGIE À LA CLINIQUE
13.30 Modérateurs : J.- C. HERVé, Poitiers - M. MANGONI, Montpellier

• Le rôle de l’axe rénine aldostérone angiotensine          P. MILLIEZ, Caen
• La repolarisation ventriculaire                                            F. CHARPENTIER, Nantes
• Le rôle du Calcium                                                                S. RICHARD, Montpellier
• Le couplage inter-cellulaire                                                 J.- C. HERVé, Poitiers

CAS CLINIQUES
Modérateurs : D. BABUTY, Tours - L. de Roy, Wavre - Belgique
• C. KOUAKAM, Lille
• P. BRU, La Rochelle
• J.- P. MAURY, Toulouse
• L. de Roy, Wavre - Belgique

14.30FIBRILLATION ATRIALE
17.00 Modérateurs : D. BABUTY, Tours - J. MANSOURATI, Brest
• Quelles précautions pour diminuer le risque d’effet proarythmique ?

• Nouveaux antiarythmiques R. FRANCK, Paris
• Cryoablation                                                                                                                                                   J.-S. HERMIDA, Amiens
• Surveillance post ablation de l’oreillette gauche par application de courant de radiofréquence  J.-L. PASQUIé, Montpellier
• Ablation chirurgicale et vidéoscopie : des progrès ?                                                                              J.-F. OBADIA, Lyon

17.30 SYMPOSIUM ANTICOAGULATION ET FIBRILLATION ATRIALE
18.30 Modérateurs : P. CHEVALIER, Lyon - J.-M. DAVY, Montpellier

• HTA, AVC et FA : quels liens ?
• Vers un abaissement des seuils de prescriptions des anticoagulants ?
• Surveillance biologique des nouveaux anticoagulants : des progrès ?
• Procédures invasives et nouveaux anticoagulants

09.00 Controverses
13.00 Modérateur : P. Guerra, Montréal

Controverses franco -canadiennes :
• Dysfonction VG et ablation des ESV
- Pour Isabelle NAULT, Québec
- Contre J.-P. MAURY, Toulouse


• La cryoablation en première intention chez les patients avec FA paroxystique
- Pour P. DEFAYE, Grenoble
- Contre M. DUBUC, Montréal


• Les AVK doivent être systématiquement remplacés par les nouveaux anticoagulants
- Pour P. DORIAN, Toronto
- Contre O. Piot, Paris

Controverse entre suisse et canada :
• Les indications d’implantation des défibrillateurs doivent être restreintes
- Pour B. THIBAULT, Montréal
- Contre H. BURRI, Genève


Controverse franco -fran çaise :
• Le dépistage systématique du risque de mort subite chez le sportif
- Pour F. CARRé, Rennes
- Contre P. MABO, Rennes

 

14.00 Syncope et troubles du rythme ventriculaire
16.00 Modérateurs : J.-S. HERMIDA, Amiens - A. LEENHARDT, Paris


• La coronarographie est-elle indispensable après survenue d’une fibrillation
ventriculaire ?
- Pour Y. COTTIN, Dijon
- Contre D. KLUG, Lille


• Mise au point sur :
- Le syndrome du QT long congénital F. EXTRAMIANA, Paris
- Le syndrome d’élévation du point J : une nouvelle entité ? V. PROBST, Nantes
- Dysplasie ventriculaire droite Estelle GANDJBAKHCH, Paris


L?OMS recommande l?adoption de mesures d?urgence contre l?hépatite

À l?occasion de la Journée mondiale contre l?hépatite, célébrée le 28 juillet, l?Organisation mondiale de la Santé lance un appel pour que les pays renforcent d?urgence leur action destinée à prévenir l?hépatite virale et à assurer que les personnes qui ont été infectées sont diagnostiquées et qu?elles bénéficient d?un traitement. L?Organisation, cette année, prête plus particulièrement attention aux hépatites B et C, conjointement responsables d?environ 80% de tous les décès par cancer du foie et cause de près de 1,4 million de décès chaque année.

L?OMS met les populations en garde contre le risque de contracter une hépatite par du sang non sécurisé, des injections à risque et l?échange de matériel d?injection de drogues. Onze millions de personnes qui consomment des drogues par injection présentent une hépatite B ou C. Les enfants nés d?une mère atteinte d?hépatite B ou C et les partenaires sexuels de personnes atteintes d?hépatite sont également exposés au risque d?infection.

Journées nationales du GERS

Editorial

Pour les 17ème Journées Nationales du GERS cap plein sud sur la plus méridionale des villes de Provence. L’agglomération Hyères-Toulon où le climat, la mer et le site unique en face des Iles d’or et de Porquerolles, invite toute l’année à un large éventail d’activités et compétitions sportives à renom national ou international pour certaines.

Par ailleurs, il existe historiquement à Hyères une forte représentation de la rééducation cardiaque autour de l’Hôpital Léon Bérard (qui fut dès 1974 le deuxième centre français à pratiquer ce type de rééducation) et de l’Hôpital Renée Sabran qui compte une unité de rééducation cardiaque ambulatoire.

A l’occasion de ces journées, seront abordés les thématiques incontournables de la cardiologie du sport et plus particulièrement les pratiques sportives locales comme la plongée sous-marine ou l’apnée et les activités physiques en conditions extrêmes chez les militaires.

De plus, la rééducation cardiaque et l’éducation thérapeutique des patients seront abordées dans des contextes classiques comme l’insuffisance cardiaque mais également dans la population émergente des patients sous assistance circulatoire.
Des retours d’expérience plus spécifiquement locaux seront exposés comme la prise en charge de patients transplantés cardiaques en rééducation, ainsi que des sujets d’actualité comme le sport dans notre population vieillissante et la prévention.

Nous espérons que notre première participation méditerranéenne sera à la hauteur des attentes de la communauté des cardiologues et de tous ceux qui s’intéressent au coeur en action.
Le Comité d’Organisation
 

 

Comité d'organisation

Laurent POIRETTE, Lamia TARTIERE - Hyères - Gilles CELLARI ER, Toulon - Frédéric COLLART, Marseille
 


À l?échelle mondiale, toujours peu de personnels soignants et de moyens financiers pour la santé mentale

Dans le monde, près d?une personne sur 10 souffre d?un trouble mental, mais seulement 1% des agents de santé travaillent dans le domaine. Près de la moitié de la population mondiale vit dans des pays où l?on compte moins d?un psychiatre pour 100 000 personnes.

Il existe d?énormes inégalités en termes d?accès aux services de santé mentale selon l?endroit où l?on vit. En moyenne dans le monde, il y a moins d?un agent de santé spécialisé pour 10 000 habitants selon l?édition 2014 de l?Atlas de la santé mentale (Mental Health Atlas 2014) de l?Organisation mondiale de la Santé, publié aujourd?hui. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, ce taux tombe en dessous de 1 pour 100 000 habitants, alors qu?il est de 1 pour 2000 dans les pays à revenu élevé.

Journées de rythmologie Avignon

Editorial

Les rencontres scientifiques biennalesdu Groupe de rythmologie et stimulationcardiaque de la société française de cardiologie font maintenant partie des rendez-vous incontournables de la discipline.
En 2013 encore le Palais des Papes nous accueillera pendant 5 demi-journées.
Les médecins, les infirmier(ère)s, les technicien(ne)s et les partenaires industriels y trouveront une plateforme d’échanges privilégiée dans un lieu hors du temps.
Toujours bâti sur le même modèle le programme abordera les thèmes de la rythmologie et de la défibrillation en sessions plénières et en ateliers.
Les avancées constantes de la discipline sont garantes de l’originalité de cette rencontre francophone.
Nul doute que vous ferez du millésime 2013 des « Journées de rythmologie d’Avignon » un grand cru !
A bientôt en Avignon…

Professeur Jean-Claude DEHARO

 


L?OMS présente des plans pour financer un nouvel objectif sanitaire mondial et permettre à tous de vivre en bonne santé

L?Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle les pays à tendre vers la couverture sanitaire universelle et à élargir les investissements internationaux pour financer le développement et obtenir ainsi un effet démultiplicateur. Cet appel intervient alors que les dirigeants mondiaux vont bientôt participer à la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement, qui se tiendra à Addis-Abeba, pour examiner les moyens de financer les nouveaux objectifs de développement durable (ODD), qui doivent être présentés à New York en septembre 2015.

«La meilleure manière pour les pays de progresser vraiment vers la réalisation du nouvel objectif sanitaire mondial est de tendre vers la couverture sanitaire universelle», dit le Dr Margaret Chan, Directeur général de l?OMS.

26èmes Journées de la Pitié

Editorial

Les 26èmes Journées de Transplantation Cardiaque et d’Assistance Circulatoire de la Pitié se dérouleront de façon traditionnelle à l’Institut de Cardiologie dans l’auditorium Adicare.
Comme chaque année, nous nous retrouverons, avec tous les acteurs impliqués dans le traitement de l’insuffisance cardiaque terminale, dans la prise en charge des transplantés cardiaques et pulmonaires et de l’assistance circulatoire mécanique, pour trois journées d’échanges fructueux et de mises au point sur de nombreux sujets.
 


Premières conclusions après le séquençage génétique du nouveau cas d'Ebola au Libéria

29 ???? 2015 ?. ????? ?????? ???????????, ?????????? ??????? ?????, ??? ????????? ? ??????? ? ????? 50 ???? ????? ????, ??? 9 ??? ???? ????????????? ??????????? ???????? ???????? ????? ??????. ? ??? ??? ??? ??????? ????? ??????? ??????? ???????????, ?????? ??? ??? ? ? ?????????? ?????? ???????? ???????? ???????. ? ????????? ????? ???????, ????????? ??????? ?????, ? ?????????? ????????????? ???????????? ???????????? ? ???? ???????.

? ???????? ????? ????????????? ????????? ????? ?????? ???????? ????????, ???????, ?????? ? ??????? ????????, ? ???????? ???? ?????????? ?????, ???? ?????????? ? ???????????? ????????-??????????? ??????? ??? ????????????? ??????????????. ?????, ??????????? ?? ???? ????????, ????????, ??? ???? ????? ???????? ??????? ? ????????, ??????? ???????????? ?????? ????? ? ???????? ??????? ????? ????? ??????? ???? ?????, ? ????? 2014 ????.

CFCI - 15e Congrès Francophone de Cardiologie Interventionnelle Paris Cardiovascular Interventions Course

Editorial

Le CFCI s'est affirmé depuis une quinzaine d’années, comme le plus important Congrès Francophone de Cardiologie Interventionnelle  consacré aux traitements interventionnels des maladies cardiovasculaires et de la maladie athérothrombotique.
Ce congrès apporte à tous les professionnels de santé intéressés par la cardiologie interventionnelle et les spécialités voisines, une analyse critique et exhaustive des développements les plus récents dans ce domaine, depuis les concepts visionnaires et révolutionnaires jusqu’aux applications pratiques cliniques les plus pertinentes, essentiellement fondées sur les résultats des essais, cliniques randomisés.
 


Il est nécessaire de renforcer les mesures fiscales publiques pour endiguer l?épidémie de tabagisme

Trop peu de gouvernements prélèvent des taxes à un niveau suffisamment élevé sur les cigarettes et les produits du tabac. Ils omettent ainsi d?utiliser une mesure peu onéreuse qui a fait ses preuves pour réduire la demande de tabac, sauver des vies et lever des fonds pour renforcer les systèmes de santé, selon le Rapport de l?Organisation mondiale de la Santé sur l?épidémie mondiale de tabagisme 2015.

Le rapport s?intéresse à la hausse des taxes sur le tabac. Bien que 33 pays prélèvent des taxes représentant plus de 75% du prix de vente au détail d?un paquet de cigarettes, de nombreux autres ont des taux de taxation extrêmement bas. Certains n?ont même instauré aucune taxe spéciale sur les produits du tabac.

Congres Radiologie

Congres Pharmacie

123 Implants

Formation Parodontie

Congres Sante Publique